CARNETS DESCARTES

Traitement du paludisme en 2010

La publication d'une deuxième édition des directives de l'Organisation Mondiale de la Santé pour le traitement du paludisme en Mars 2010, seulement quatre ans après la première édition, témoigne de la rapidité des progrès réalisés. Ce n'est pas tant le résultat de nouveaux médicaments, mais plutôt l'évolution de l’utilisation des médicaments existants qui a entraîné une réduction marquée de la charge mondiale de paludisme au cours des dernières années.
Dans l'édition 2010, l'accent est mis sur les associations thérapeutiques comportant de l’artémisinine. L’OMS recommande de retirer du marché la monothérapie orale à base d’artémisinine, car son utilisation accélère le développement de la résistance des parasites. Les associations médicamenteuses n’incluant pas d’artémisinine sont également déconseillées. Une nouvelle molécule figure dans les associations recommandées à l’artémisinine: la pipéraquine. Enfin, la durée du traitement doit être au moins de 3 jours. Un autre changement important dans la nouvelle ligne directrice est la réalisation préalable d’un test diagnostic parasitologique et donc la remise en cause du traitement présomptif, chez les jeunes enfants en particulier.
Actuellement, les seuls traitements antipaludiques encore complètement efficaces sont des associations à base d’artémisinine et cela rend la perspective de la survenue de résistances très préoccupante (1). Deux publications récentes ayant identifié un très grand nombre de composés, de structure chimique et de mécanisme d’action différents des médicaments disponibles, permettent d'espérer que des alternatives à l'artémisinine pourraient être trouvées (2,3).

  1. Drug discovery: Priming the antimalarial pipeline. Nature. 2010 May 20;465(7296):297-8
  2. Thousands of chemical starting points for antimalarial lead identification. Nature. 2010 May 20;465(7296):305-10
  3. Chemical genetics of Plasmodium falciparum. Nature. 2010 May 20;465(7296):311-5

Articles relatifs

Les essais cliniques et les réseaux sociaux

Les essais cliniques et les réseaux sociaux

Les patients sont devenus grâce aux...
De la pharmacovigilance à la pharmacosurveillance

De la pharmacovigilance à la pharmacosurveillance

Au-delà de la gestion des effets...
Quand la recherche clinique devient "Notre" recherche clinique
  • http://carnets.parisdescartes.fr/blog/view/11441/traitement-du-paludisme-en-2010