CARNETS DESCARTES

Technologies éducatives en Amérique-latine

 

Karina Barrantes

kbarrantesb@gmail.com

 Conception, multimédias et e-learning - Pôle Opérations

Direction de la Formation

AXA France - 313, terrasses de l'Arche - 92727 Nanterre, France

 

Laboratoire EDA,

Université Paris 5 René Descartes

45 rue des Saints Pères, 75006, Paris

georges-louis.baron@paris5.sorbonne.fr

 

 

 

RÉSUMÉ. Cet article présente une comparaison analytique de la mise en place des divers programmes d'introduction des nouvelles technologies dans l'enseignement de deux pays de l'Amérique Latine : Le Mexique et la Colombie. Ces programmes utilisent un partenariat entre le secteur public et le privé et font parti des initiatives nationales de deux pays pour consolider un gouvernement en ligne nommé «e-gobierno ». Nous avons choisi un échantillon contrasté de neuf écoles, cinq en Colombie et quatre au Mexique, reflétant les disparités rencontrées, telles que : écoles urbaines, rurales et indigènes.

Les principales différences entre les deux pays résident dans la qualité et la quantité de l'infrastructure, dans les bénéficiaires de l'accès aux ressources informatiques, ainsi que dans l'usage d'équipements selon les programmes. Les acteurs mettent en valeur la diminution de l'écart numérique, ainsi que des expériences individuelles innovantes. En revanche, ils signalent des problèmes de soutenance, de stabilité de l'électricité dans certaines régions et le manque de formation des enseignants.

MOTS CLES : Éducation, technologie, Partenariat, TICE, TIC, Computadores para Educar, UNETE, Enciclomédia, Intel, Mexique, Colombie, Amérique Latine, Écart numérique.

KEY WORDS : Education, digital divide, ICT, ICT in education, Technology Partnership, Mexico, Colombia, South America.

 


Introduction

La préoccupation pour l'introduction de nouvelles technologies de l'information et de la communication dans l'éducation latino-américaine n'est pas un phénomène récent. Les essais d'alphabétisation par radio et la construction de télé-secondaires[1] ont commencé avec l'arrivée de nouvelles technologies. Ainsi donc, lors de l'usage des ordinateurs dans différents secteurs de la société, certains pays de l'Amérique du Sud, ont mis en place des programmes nationaux pour la fourniture de matériel informatique avec un partenariat entre le secteur public et le secteur privé pour mener des actions éducatives dans les écoles publiques les plus reculées de chaque pays. L'objectif était de prévenir l'écart numérique de ces populations et l'usage interdisciplinaire des ordinateurs.

Lors d'un premier travail de terrain en Colombie (2003-2007)[2], nous avions constaté, que la plupart des enseignants étaient réticents à travailler avec les ordinateurs ou que le travail réalisé était notamment technique (maîtrise du matériel et des logiciels, tels que traitement de texte, tableur et présentations). Les enseignants avaient des difficultés pour accomplir les objectifs didactiques des programmes et l'intégration des TIC au sein des enseignements. On peut trouver plusieurs causes à ces difficultés parmi lesquels, entre autres, la faible formation des enseignants, des problèmes d'administration institutionnelle ou le manque de ressources.

Dans cette recherche, nous avons voulu comparer les pratiques de deux pays de l'Amérique Latine : le Mexique et la Colombie ayant des programmes semblables dans l'usage de nouvelles technologies, mais possédant des contextes différents. Ainsi le but était de caractériser et de différencier les points suivants :

  • L'organisation interne des écoles, les obstacles et les réalisations.
  • Les changements dans l'enseignement, selon les programmes d'éducation en TIC et selon les contextes.
  • L'importance du recours aux technologies dans l'éducation de base.

Matériel et Méthodes

Nous avons mené une recherche exploratoire dans neuf écoles du Mexique et de la Colombie. Les techniques utilisées ont été : l'entretien semi directif et l'observation participante. Nous avons choisi un échantillon contrasté reflétant les disparités constatées : écoles rurales, urbaines et indigènes. Les résultats de cette recherche sont limités par le petit échantillon et la courte durée des observations, car nous sommes restés trois jours maximum dans chaque école et la plupart des données ont été obtenues à partir de la perception des auteurs. Les résultats donnent cependant des indications sur la prise en compte des tendances de l'usage de nouvelles technologies dans le contexte éducatif latino-américain.

Résultats

Les deux pays présentent une juxtaposition de programmes pour l'introduction des nouvelles technologies dans l'enseignement. Au Mexique, les programmes sont : "Intel Éduquer pour l'avenir", "Enciclomedia" et "UNETE". En Colombie : "Computadores para Educar" et "A que te atrapo Raton". Les deux pays proposent un portail pour le partage d'outils didactiques, d'expériences et la formation en ligne. En Colombie, le portail est nommé : "Colombia Aprende" et au Mexique, "Red Escolar". Tous les programmes font partie de politiques nationales plus générales qui intègrent le projet du gouvernement en ligne, "e-gobierno", qui vise à rendre disponible sur internet différents contenus dans le domaine de la santé, l'éducation, le commerce, le tourisme et les services gouvernementaux.

Nous avons trouvé principalement trois différences dans l'application des programmes en TIC dans les deux pays étudiés : en termes d'infrastructures, de méthodologies et de bénéficiaires.

  • Au Mexique, les écoles visitées sont mieux fournies en technologie qu'en Colombie. Toutes les écoles mexicaines (sauf une école maternelle) sont bénéficiaires de plus d'un programme et par conséquent, elles possèdent au moins deux salles avec des ordinateurs ou du matériel informatique. En Colombie, les ordinateurs sont recyclés et dans toutes les écoles un grand nombre de machines sont tombées en panne.
  • Au Mexique, l'usage des ordinateurs dépend du programme, par exemple, les salles de UNETE sont utilisées prioritairement pour l'alphabétisation informatique. Tandis que les salles «Intel» ou ENCICLOMEDIA sont utilisés pour l'application de contenus de différentes matières. En Colombie, toutes les écoles (sauf une école rurale) utilisent les ordinateurs pour l'application de contenus académiques et la création de projets de classe.
  • Les bénéficiaires de l'infrastructure informatique au Mexique sont seulement les élèves, tandis que dans les écoles rurales et indigènes de la Colombie l'usage des ordinateurs est destiné à toute la communauté durant les horaires extra-scolaires.

Les acteurs signalent que les principales transformations produites dans les écoles lors de l'arrivée des ordinateurs sont l'amplification des ressources ludiques et l'acquisition de nouvelles sources d'informations, ainsi que la possibilité de diminuer la fracture numérique et de promouvoir le développement des pays émergents. En revanche, les principaux obstacles sont le manque de soutien et les coupures d'électricité. Nous ajoutons à ceux-ci, le fait que l'arrivée des technologies n'élimine pas les iniquités entre les populations. Toutes les écoles ne disposent pas de la même infrastructure et la raison de cette différence n'est pas justifiée, malgré le fait que ces écoles soient bénéficiaires des mêmes programmes.

Discussion

Les ordinateurs sont souvent arrivés dans les écoles en Amérique Latine sous l'influence des pays développés avec des intérêts politiques et économiques, dans le but de générer des consommateurs de technologie. La plupart des enseignants n'étaient pas prêts à les utiliser. Ces technologies n'étaient pas encore d'usage domestique. Elles étaient considérées comme des objets étranges et destinés à des experts. Les enseignants ont des sentiments de refus et de méfiance et ont eu peur de se sentir dépassés ou incompétents face à l'usage de ces outils.

Les premières formations d'enseignants étaient destinées à l'alphabétisation informatique, oubliant ainsi des questions prioritaires dans la formation pédagogique, telles que : les besoins de l'école dans le contexte contemporain, les priorités de la communauté et la redistribution des tâches entre l'enseignant et l'élève dans les processus d'enseignement et d'apprentissage. Lorsque l'usage des ordinateurs devient obligatoire pour la réalisation des classes des différentes matières, comme c'est le cas du programme Enciclomedia ou Intel. Nous avons identifié deux difficultés majeures.

  • Enciclomedia: la sous-utilisation des potentiels multimédias et interactifs, ainsi que la réalisation d'activités traditionnelles comme la lecture et l'écriture de textes linéaires
  • Intel: la création de diaporamas avec des effets et des formats innovants, mais avec des problèmes de contenu, de sens et de copie littérale de textes. Ces difficultés se présentent principalement, parce que l'enseignant doit résoudre des problèmes techniques et cela accroît le temps pour la révision du contenu de la production des élèves.

La question à poser actuellement, n'est pas de savoir si les élèves apprennent mieux avec l'ordinateur ou non, ou si les pays peuvent se développer avec son usage ou non. Ici, l'importance de l'ordinateur est assumée comme une conséquence cohérente avec les transformations sociales, en relation avec les nouveaux canaux de l'information, de la connaissance et de la communication dans le contexte présent. De plus, nous avons identifié des efforts d'enseignants innovants et responsables avec leur métier qu'ont intégré les ordinateurs dans leurs activités quotidiennes comme une ressource didactique additionnelle, malgré les difficultés des contextes. Nous nous posons aussi la question de l'écart entre le coût important d'investissement pour des pays pauvres et l'usage final des équipements. En Colombie, par exemple nous n'avons pas pu réaliser d'observations complètes de trois jours, ni connaître les horaires des salles d'informatique, à cause de la flexibilité et de l'inconstance de l'usage des équipements. Au Mexique, lorsque les écoles sont bénéficiaires de différents programmes, la salle d'informatique (UNETE) est moins utilisée.

Remerciements

Au professeur Georges-Louis BARON (laboratoire EDA) pour son soutien. Aux professeurs Carlos SANCHEZ et Rafael FERNANDEZ pour avoir fait possible le travail de terrain au Mexique et en Colombie.

Références bibliographiques

BARON Georges - Louis (2006). De l'informatique à « l'outil informatique »: considérations  historiques et didactiques sur les progiciels. Le cas particulier de traitement de tableaux. -In: POCHON, L-O, BRUILLARD, E & MARECHAL A. professionnelles. -p. 39-54.

BARON, Georges - Louis et BRUILLARD, Eric (2006). L'informatique et ses usagers dans l'éducation. Paris, PUF, 1996.

FERNANDEZ- FLORES Rafael. (2006). Uso de la tecnología en la educación : Un lustro de Unete . México. Publicaciones Cruz S.A.

FREIRE, Paulo (1978). Montevideo. Pedagogia del oprimido. Siglo XXI editores.

GAMBLIN, André. Les Amériques Latines. Unité et diversité des Terroires. Paris : SEDES. 2005.

PECAULT, Daniel (2003). Réflexion sur la naissance des guérillas colombiennes. Paris. Cahiers des Amériques Latines. No. 44.

Références sur le WEB.

Document d'approbation du programme « Computadores para Educar » CONPES 3063 du 23 décembre 1999. http://www.computadoresparaeducar.gov.co/website/es/ 2010.

BERNAL Pablo et MEJIA Maria Isabel. Étude de cas du programme « Computadores para Educar ». Avril  2003. http://www.crdi.ca/uploads/user-S/11927215341Computadores-Documento_Integrado.pdf 2010.

FERNANDEZ-FLORES Rafael (2004). - Technologies et nouvelles modalités de formation en milieu scolaire : étude de cas au Mexique. Présentation du projet Adjectif aux Journées Rés@tice 2007 à Rabat.  http://www.resatice.org/jour2007/communications/adjectif.pdf 2010.

 

 

 


[1]    Centres d'enseignement secondaire par télévision

[2]    Expérience professionnelle au sein du programme « Computadores para Educar » en Colombie et travail de mémoire pour le master 1 en Sciences de l'Éducation et la formation.

Karina Barrantes

Inressée par la recherche en technologies de l'information et de la communication en éducation et formation.

Articles relatifs

Modules en ligne sur la santé

Modules en ligne sur la santé

Le GRIEPS a mis en ligne des modules de formation...
Do it by Yourself "English by Yourself"

Do it by Yourself "English by Yourself"

Lu dans la lettre de l'ARTESI :   Luc...
La culture colombienne, un véritable paradoxe

La culture colombienne, un véritable paradoxe

  Cet article traite de la culture...
  • http://carnets.parisdescartes.fr/blog/view/11945/technologies-educatives-en-amerique-latine