CARNETS DESCARTES

ResearchGate : un site de réseautage social pour les chercheurs

A l'occasion d'une intervention sur la problématique du réseautage et des réseaux sociaux numériques, un étudiant m'a demandé s'il existait des réseaux spécifiques aux chercheurs. Comme je ne m'étais pas réellement penchée sur la question, j'ai posé la question à un enseignant-chercheur qui m'a fait connaitre ResearchGate. Ce site a pour objectif de favoriser le réseautage et accroitre la visibilité des chercheurs en permettant de mettre en exergue leurs publications. Pour ce faire, Research Gate permet de faire une recherche scientifique sémantique et tenir une chronique de fichiers partagés. Il affiche 1,5 millions de membres, chercheurs et scientifiques du monde entier.
Il serait intéressant d'avoir un retour d'usage sur ce réseau social.

Commentaires

  • Muriel Louapre 25/01/2015

    Researchgate est intéressant par le nombre d'affiliés (5 millions), et le type d'interactions proposées. On peut l'utiliser comme une carte de visite académique simplement, mais aussi déposer des articles ou des références, s'abonner à des groupes sur des sujets spécifiques et poser des questions à cette communauté qualifiée.

    Il est surtout intéressant pour aller au-delà de son réseau: nous connaissons généralement les spécialistes de nos sujets, y compris à l'étranger, mais dès qu'on aborde des champs de recherche un peu novateurs ou très transversaux, dans un paysage français très structuré par les sections CNU et offrant peu d'espaces de croisement, ce type de réseau devient précieux.  

    Researchgate et offre un espace de croisement: les discussions n'y sont pas nécessairement très pointues, car elles sont surtout utilisées pour sortir de nos zones d'expertise, mais cela suffit pour faire émerger des références ou des contacts. A titre personnel je l'utilise depuis plusieurs années et il m'a permis des rencontres intéressantes in real life, débouchant sur colloques à l'étranger et  projet commun. Il va sans dire que la fréquence de visite peut être faible, en dehors des moments où l'on participe à une conversation, puisque contrairement à Twitter par exemple RG n'a pas de préoccupation d'actualité - sauf celle de nos propres publications.

    Le grand concurrent de Researchgate est Academia, plus institutionnel (très bien comme carte de visite, car on peut déposer des articles très facilement) mais nettement moins dynamique. 

    Pour conclure: un réseau de chercheurs, qui permet de sortir de son cercle de connaissances, et d'explorer des chemins de traverse, tout en assurant une certaine lisibilité académique - les CV de recherche publiés par les labos de rattachement n'étant pas nécessairement régulièrement mis à jour.