CARNETS DESCARTES

Aspect culturel

Aspect culturel

Bien que nous partagions la même langue, la culture québécoise est malgré tout bien différente de la culture française. Afin de ne pas vous faire regarder de travers ou offusquer les Québécois, voici quelques conseils :

 - Salutation et politesse

Au Québec  on ne fait pas la bise. A mon arrivée, je faisais la bise à toutes mes nouvelles connaissances et heureusement pour moi le premier Québécois à qui j’ai fait la bise m’a tout de suite dit que ce n’était pas du tout courant au Québec, il suffit de saluer avec un simple « Salut, comment ça va ? » ou de serrer la main.

Au Québec vous êtes au pays du tutoiement ! On l’utilise partout que ce soit pour les amis, les professeurs, les vendeurs en magasin, … D’ailleurs à la caisse on se sent toujours gêné au début quand l’employé nous dit «  hey salut ! Ça va bien ? » En tant que Français cette question est trop intime dans un tel contexte.  En parlant du « tu », j’ai remarqué assez vite que les Québécois l’utilisent de façon répétitive, « T’as-tu vu » « Tu veux tu … ? ». Bref  au début on pense juste avoir à faire à quelqu’un qui  a des lacunes en français mais quand vous entendez les professeurs parler de la même façon vous comprenez que c’est normal. Il ne faut pas être trop attaché au bon français et à l’orthographe, là aussi, vous remarquerez que l’importance donnée à l’orthographe n’est pas la même qu’en France, rares sont les Québécois qui écrivent correctement. Mais il faut être tolérant et il faut reconnaître que la langue française s’adapte selon les pays et se décline entre la langue québécoise, la langue suisse ou belge.

-  En soirée – On ne partage pas notre alcool

En France, lorsqu’on va à une soirée chez des amis, chaque personne apporte à boire et on partage. Au Canada, quand on dit BYOB – Bring your own booze, c’est effectivement chacun pour soi. Dans des soirées entre amis les gens auront tendance à partager, mais dans des grandes soirées, chacun consomme ce qu’il a apporté.

-  Les québécois bien plus civique que les français

Au Québec le respect des autres et de l’environnement est vraiment très important. Par exemple dans le métro ou le bus il faut faire la queue. Le premier arrivé à l’arrêt de bus et le premier à entrer dans le bus. On peut donc souvent voir une file aux arrêts d’autobus. Par ailleurs, nous pouvons noter que la ponctualité est une valeur importante pour les Québécois.

-  Français tu parleras !

Les Québécois sont très fiers de la langue française et la défende avec la Charte de la langue française (communément appelée la loi 101) qui fait du français la langue officielle de la province québécoise. Elle oblige notamment les entreprises à se donner un nom en français, et lors de publicités ou promotions elles doivent le faire en français. Par exemple, le fastfood KFC (Kentucky Fried Chicken) s'appelle au Québec PFK (Poulet Frit Kentucky), au McDonalds on prendra « des croquettes de poulet » et non des « nuggets »,  « un tout joyeux festin » et non un « happy meal », le panneau « stop » devient « arrêt », …

Evidemment il y a quand même l’utilisation de nombreux anglicismes dans le langage parlé des Québécois comme  « that’s it »  ou « on  cédule une rencontre ».

-  Le pourboire et les taxes

Le service n’étant pas compris dans l’addition, n'oubliez pas de laisser un pourboire quand vous allez au restaurant ou dans un bar. Il faut laissez au moins 15% du prix total. Notez également que les taxes ne sont pas comprises dans le prix indiqué. Au début c’est toujours une mauvaise surprise quand on arrive à la caisse, puis on s’y habitue vite. Pour chaque province, on ajoute aux prix une taxe de vente fédérale (qui revient au gouvernement du Canada) et une taxe de vente provinciale (qui revient au gouvernement de la province).

-  Manger santé !

Vous allez vite le remarquer, la plupart des québécois ont une alimentation irréprochable. Il est très important pour eux de « manger santé ». Lors des pauses d’intercours, la plupart des étudiants français mange des gâteaux, snacks, … Ici une grand majorité mange des « croq’ légumes ». On remarque assez vite que c’est l’un des arguments de vente le plus utilisés par les entreprise agroalimentaire, par les restaurant et même paradoxalement par les fast-foods.

 

IMG_6809.JPG

Articles relatifs

L'hiver québécois

L'hiver québécois

Quand je suis arrivée au Québec, le 22 août, la...
Présentation du Canada et de Chicoutimi

Présentation du Canada et de Chicoutimi

Pays : Comme vous devez le savoir, le Canada est...
Travailler sur le campus

Travailler sur le campus

En tant qu’étudiants étrangers, le permis...
Logements

Logements

En résidence, en appartement, en maison, seul ou...
  • http://carnets.parisdescartes.fr/blog/view/150990/.elgg-nav-collapse