CARNETS DESCARTES

Travailler sur le campus

Travailler sur le campus

En tant qu’étudiants étrangers, le permis d’études permet seulement de travailler sur le campus universitaire. Impossible de travailler à l’extérieur. Et là évidemment autant vous dire que les places sont chères !  Le seul conseil que j’aurais à vous donner et de vous y prendre à l’avance. Il est possible d’envoyer son CV au Mage UQAC avant d’être sur place, mais ne pensez que ça suffira pour qu’on vous propose un travail !  Il faut être très réactif aux annonces déposées sur le site de l’UQAC dans la section «employés » (http://www.uqac.ca/emploi/. Vous avez la possibilité de travailler à la cafét, en cuisine pour préparer des plats, à la COOPSCO, à la reprographie, au Bar UQAC,  ….

Pour ma part, je n’avais pas en tête de travailler, puis après quelques semaines, je me suis rendu compte du temps libre que j’allais avoir et la vitesse à laquelle mon compte en banque se vidait, je me suis alors mise à penser à l’idée de travailler. J’ai vraiment eu de la chance, j’ai vu une annonce postée pour un travail de sollicitation au téléphone en faveur de l’association des diplômés de l’UQAC,  j’ai donc immédiatement envoyé mon CV et une lettre de motivation. Par chance les étudiants ne se sont pas bousculés sur cette offre d’emploi et j’ai donc facilement obtenu un entretien, qui a débouché sur une formation et une embauche.  J’ai gardé ce travail tout au long de l’année avec environ 6h par semaine et parfois des heures supplémentaires quand c’était possible. Durant la première session mon travail consistait à appeler les anciens diplômés pour les inciter à faire un don en faveur de la campagne de développement de l’UQAC qui sert notamment au soutien financier des étudiants, au travers de bourses, au développement des infrastructures de l’UQAC, ….

C’est une campagne à laquelle on participe tous en payant nos frais de scolarité, puisque dans l’ensemble des frais 15$ sont reversés pour cette campagne. Depuis le début de la  deuxième session j’ai eu la chance d’être mandatée pour une autre campagne, je dois ainsi contacter une liste de 1 0000 personnes pour les inviter à des retrouvailles organisées par l’UQAC. 

Voilà donc mes conseils si vous voulez travailler : s’y prendre à l’avance et être proactif dans vos recherches (envoyer des mails, appeler les recruteurs, …). Et une fois que vous avez enfin une réponse positive d’un employeur je vous conseillerai de ne pas dépasser 8h par semaine, pour vous laisser du temps pour les cours. Le premier mois vous allez penser que vous avez beaucoup trop de temps libre mais après, tout s’intensifie et le temps libre devient plus rare (examen, dossier à rendre, …).

Articles relatifs

Evénements et activités à ne pas manquer

Evénements et activités à ne pas manquer

- Tadoussac : C’est un charmant petit village au...
Logements

Logements

En résidence, en appartement, en maison, seul ou...
Barrières linguistiques

Barrières linguistiques

Etre dans une province francophone n’enlève pas...
Présentation de l'UQAC

Présentation de l'UQAC

Pour la petite histoire, l’université du Québec à...
  • http://carnets.parisdescartes.fr/blog/view/150995/travailler-sur-le-campus