CARNETS DESCARTES

Quelques conseils pratiques...

Pour la valise, ne faites pas comme moi : vous laisser influencer par la température prévue à votre arrivée. En effet, en septembre, c’est toujours l’été. Les températures sont donc très agréables mais cela se dégrade vite. Il faut donc surtout prévoir des vêtements chauds ! Pour les chaussures et le manteau d’hiver, je te conseille de les acheter sur place. Si ta valise n’est pas tout à fait remplie, tu peux éventuellement prendre des objets du quotidien (vaisselle, matériel scolaire…) que tu n’auras donc pas à acheter sur place.

Pour le forfait téléphonique, les prix sont très élevés au Canada. Ceci est dû au fait que la surface du pays est immense et qu’il n’est pas assez peuplé pour que ce soit rentable pour les opérateurs de pratiquer des prix bas. Personnellement, j’ai gardé mon forfait chez l’opérateur Free en France : pour 19,99€ par mois (ou 15,99€ pour les abonnés à la Freebox), je bénéficie de 35 jours par an et par pays (le Canada étant inclus dans les pays proposés) pour lesquels j’ai appels/sms illimités et 3G d’internet. C’est donc très pratique car il n’y a pas de démarche à faire au Canada. Sinon, je recommande les opérateurs Fido ou Koodo, un peu notre équivalent de Free, qui vise une clientèle jeune et les prix pratiqués sont moins chers. Ils font également parfois des offres (ex : 2G par mois au lieu d’un). Pour un forfait équivalent à celui de Free, comptez 40$ hors taxes minimum par mois. A savoir également qu’il existe encore les cabines téléphoniques au Canada (surprenant…), vous pouvez donc acheter des cartes prépayées.

Concernant la banque, je ne pense pas qu’il soit spécialement utile d’ouvrir un compte bancaire ici si ta banque française propose une option internationale. Par exemple, avec mon option internationale à 5€ par mois, je peux effectuer des retraits et payer avec ma carte bancaire de façon illimitée. Cependant, si tu décides de travailler, il faut impérativement que tu ouvres un compte dans une banque canadienne.

Personnellement, j’ai décidé de ne pas travailler pour profiter pleinement de ce séjour mais il est possible de le faire : jusqu’à 20h/semaine sur ou en dehors du campus. Ce facteur dépend de ton permis d’études ; c’est au bon vouloir de celui qui le valide à l’aéroport à ton arrivée.

Pour les transports en commun, il y a uniquement un service de bus à Québec. L’université est très bien desservie, elle se situe à 15 minutes du centre-ville en bus. Tu peux choisir d’acheter la carte OPUS au mois pour 57$ (déplacements illimités). Restant la plupart du temps sur le campus et me déplaçant principalement à pieds,  je ne l’ai pas prise. Lorsque je souhaite prendre le bus, j’achète un billet aller/retour au dépanneur pour 6$ (moins cher que d’acheter directement dans le bus où le billet, à l’unité et sans correspondance, est à 3,50$).

MundiVox

MundiVox

Les blogs des étudiants internationaux. Etrangers, à Paris, ou Parisiens, à l'étranger.

Articles relatifs

Les différences France-Québec dans le domaine de l'enseignement

Les différences France-Québec dans le domaine de l'enseignement

Retour sur certaines différences non négligeables...
La préparation avant le grand voyage

La préparation avant le grand voyage

Revenons à la première étape… bien avant...
Aspect culturel

Aspect culturel

Bien que nous partagions la même langue, la...
To do list au Québec

To do list au Québec

Liste d’activités à ne pas manquer lors de votre...
  • http://carnets.parisdescartes.fr/blog/view/340122/quelques-conseils-pratiques