CARNETS DESCARTES

Petits conseils pratiques

Petits conseils pratiques

C’était ma première année d’échange. Dès lors, j’étais très stressée lors des dernières semaines avant le départ. J’ai été me renseigner sur plusieurs sites et auprès de Québécois qui avaient eux-même effectué un échange dans mon IUT l’année passée. J’étais surtout curieuse de connaître quelles étaient les choses les plus importantes à prendre. La réponse : tout s’achète sur place,alors pas de panique !

Avant le départ, je vous conseille d'établir une liste à l'avance de tout ce dont vous pourrez avoir besoin sur place. L'ordonnance pour la pilule, par exemple, doit être demandée en avance à votre médecin et validée par la sécurité sociale afin d'être achetée en grande quantité. Ces démarches prennent du temps. Dépendamment des médecins et des pharmacies, ils ne délivrent parfois que 6 mois. C'est un sujet pour lequel il faut s'y prendre très en avance. 

Évitez de trop remplir la valise car le retour risque d'être compliqué. Je vous conseille la compagnie Air Transat qui est la seule à offrir le vol direct Paris-Québec. Avec l'Option Plus, vous pouvez prendre deux valises en soute de 23 kg chacune. Ça parait énorme mais croyez moi, vous compterez les kilos au  retour ! 

Le fait d’arriver une à deux semaines avant la rentrée des cours permet de s’installer tranquillement et de s’habituer au rythme québécois. Les démarches administratives sont nombreuses : valider l’inscription, confirmer le choix des cours, obtenir la carte Soleil (carte Vitale du Québec)... et elles prennent beaucoup de temps alors il est nécessaire de s’y prendre tôt. Je conseille de préparer toutes les démarches en France, d’écrire une liste afin de mieux s’y retrouver une fois arrivé.  

Afin de réellement profiter de cette expérience, il me semble indispensable de côtoyer au maximum des Québécois. En effet, ce sont eux qui auront la vision la plus enrichissante et profonde du mode de vie. Intégrer un groupe de Québécois c’est apprendre à vivre autrement et profiter de l’échange de façon intense.

Le Québec regorge de parcs nationaux magnifiques. De plus, la vieille ville de Québec est pleine de charme et il faut la visiter en été et en hiver car cela change énormément. Je conseille de voyager à travers le Canada dans la mesure du possible. Les chutes du Niagara, Toronto, Ottawa ou encore Montréal sont des expériences inoubliables.

N'attendez pas le début de l’hiver pour acheter le nécessaire. Il faut se préparer contre le grand froid. Il est plus intéressant de tout acheter sur place que de ramener des vêtements de France. Pour 180$, j’ai pu m’acheter un manteau très chaud et des bottes de neige qui m’ont tenu tout l’hiver. Les gants, le bonnet ainsi que l’écharpe sont indispensables. Pour le manteau, ne cherchez rien "d'esthétique". Une fois les températures négatives arrivées, vous ne regretterez pas l'achat de ce gros manteau qui vous fera ressembler à Monsieur Bibendum.  

Je conseille cependant d’apporter certaines choses qui pourront aider à se sentir chez soi. Pour ma part c’était mon dessus de lit, un gros plaid rose. La nourriture est très réglementée dans les bagages en avion mais avoir certains produits français peut être réconfortant lors des jours un peu difficiles. Car oui, le mal du pays se fait souvent sentir autour du deuxième mois. 

Quoi qu'il en soit, le meilleur conseil est de foncer ! Tout se passera bien et l'Université Laval met en place de nombreux événements afin d'aider les étudiants étranger à se sentir chez eux.