CARNETS DESCARTES

LES COURS DE LA PREMIÈRE SESSION

Ma première session se concentre principalement sur le journalisme. Je voulais connaître cet aspect qui fait partie de la communication. C’est pourquoi j’ai choisi ces cours.

 Information Internationale

 C’est un bon moyen de connaître la situation dans le monde et comment est diffusée l’information à l’internationale. J’ai pu en apprendre énormément quant aux méthodes déployées par les agences et les journalistes sur le terrain. C’est un cours que j’ai réellement apprécié étudier. C’était un cours à distance, cela a donc pu me montrer que je suis capable de me discipliner pour suivre un cours à distance.

 Journalisme écrit

 Ce cours demande un travail personnel assez conséquent. Je devais rédiger un article toutes les semaines, c’est-à-dire que selon la thématique donnée (sport, politique, société, culture, économie), on devait trouver un sujet, chercher un répondant et l’interviewer puis rédiger l’article. C’est un cours qui m’a énormément aidé puisque je ne suis pas quelqu’un qui va facilement vers les autres.

 Journalisme télévisuel

 Le journalisme écrit, c’est bien. Le journalisme télévisuel, c’est mieux. Aimant réaliser plusieurs vidéos, j’ai été amenée à effectuer plusieurs reportages comme ceux que nous pouvons voir à la télévision au journal de 20H par exemple. Bien entendu, les reportages étaient fait selon les normes québécoises mais il était intéressant de se mettre dans la peau d’un réel journaliste et, en même temps, dans la peau d’un réalisateur et monteur.

 Introduction à la communication

 C’est un cours qui m’a simplement rappelé les notions que j’avais pu étudier lors des deux années précédentes à Paris. Je ne voulais pas perdre tout ce que j’avais pu apprendre avant. Cependant, ce cours était beaucoup trop théorique et je n’étais plus habituée à un tel enseignement.

Introduction aux relations publiques

 Ayant fait mon stage dans les relations publiques, j’ai voulu en apprendre davantage et en découvrir les vraies notions. Cependant, tout comme le cours précédent, il n’y avait pas vraiment de pratique. Ce sont des matières où il faut juste réciter le cours… On a juste eu un cas pratique mais je ne voyais pas réellement les relations publiques comme j’ai pu en faire lors de mon stage.