CARNETS DESCARTES

CR séminaire National C2i-Pix, 27 et 28 juin 2017

L’Objectif des deux journées est de rassembler les correspondants C2i et d’autres acteurs concernés autour de la préparation du déploiement et de la mise en œuvre de Pix dans les établissements d’enseignement supérieur (journée 1) et de réfléchir sur l’articulation des compétences professionnelles entre Pix et les C2i2 (journée 2).

 

Première journée

La création d’un  GIP « Pix » a été faite en mars 2017 avec une gouvernance 100% publique dont le ministère, l’Université Numérique Thématique UOH (Université Ouverte des Humanités), le CNED et le CNAM. Ce GIP a pour mission de créer une plateforme d’évaluation et de certification pour les compétences numériques et de substituer progressivement le Pix au C2i. Le projet est toujours en phase de développement. Il est prévu des tests avec quelques établissements durant l’année 2017-2018 sur de petits effectifs. Au premier semestre, les tests se feront avec environ une centaine d'étudiants en janvier 2018 et environ 250 étudiants pour le deuxième semestre. La généralisation du Pix devrait être effective à la rentrée 2018. D’un point de vue administratif des textes sont à prévoir car ceux du C2i sont toujours en vigueur.

Il est rappelé que les universités doivent se concentrer sur la formation des étudiants, et que ces dernières devront demander l’agrément d’un centre pour pouvoir effectuer les certifications avec la plateforme Pix. Une réflexion a été entamée avec les correspondants C2i pour déterminer un cadre de certification, en particulier pour la gestion des cohortes d’étudiants, mais aussi le cadre technique (problème d’identification des étudiants et profil à vérifier, interface avec les LDAP des universités, organisation des sessions de certifications…) et la possibilité d’effectuer des certifications avec des compétences choisies ou imposées. La conception d’un cahier des charges de la certification et du cadre d’agrément d’un centre est à l’étude.

Pour évaluer 16 compétences regroupées en 5 domaines, la plateforme Pix propose pour l’instant environ 17 épreuves par compétence pour tester jusqu’au niveau 5 sur les 8 existant. Pour enrichir le nombre d’épreuves mais aussi pour pouvoir tester au-delà du niveau 5, le réseau des correspondants est fortement sollicité pour la production d’épreuves d’évaluation et de certification Pix. Des modalités de collaboration doivent être mise en place pour une certaine homogénéité dans les contenus. La mise en commun des réflexions permettra d'alimenter l'expression des besoins autour des contenus des 8 niveaux de Pix.

 

Deuxième journée

L’objectif est de s’interroger sur les transformations nécessaires des C2i métiers, trouver l’articulation et la complémentarité avec le Pix. Une table ronde a été organisée pour donner la parole aux professionnels. D’une manière unanime, ceux-ci jugent insuffisant le niveau de compétences numériques des étudiants qui arrivent en entreprise. Ils s’interrogent sur une nécessité d’obligation de compétences spécifiques métiers liées au numérique pour obtenir un diplôme. Les entreprises ont également besoin d’un outil de positionnement dans ce domaine pour leurs salariés, ceci pour élaborer des projets de formation qui répondent aux exigences des métiers. Le Pix devrait pouvoir répondre à ce besoin.

Le cas du C2i2 enseignant est pris en exemple pour essayer de trouver un cadre de réflexion pour l’évolution des C2i2. Tout le monde reconnait qu’il existe un acquis et une force à travers le réseau des correspondants sur lequel il faut s’appuyer pour construire. Dans un premier temps, une cartographie de compétences liées aux spécificités des publics peut être créée. Des premières pistes indiquent que les compétences sont plutôt fondées sur la réflexion et non sur la performance avec une orientation vers la tâche, vers autrui, vers soi,… (voir compétences selon J. Claude Coulet).

Le ministère souhaite soutenir la mutation des certifications numériques métiers. C’est pourquoi, il propose l’élaboration d’un pré-projet d’évolution des C2i2 métiers par les communautés métiers. Chaque groupe pré-projet de Compétences Métiers dans l’Utilisation du Numérique (nom provisoire CoMUN) s’engage dans une réflexion pour un cadre de référence et d’expertise et être force de proposition. Les groupes de travail seront constitués à l’automne 2017 d’experts, de professionnels, de membres de la MIPNES et de la DNE pour un retour à un comité de suivi au printemps 2018. Le nom CoMUN pourrait être décliné : CoMUN-F (pour formation), CoMUN-S (pour santé), CoMUN-I (pour ingénieur),…