CARNETS DESCARTES

Introduction au sculpteur Brancusi

Constantin Brâncuşi (prononcer [konstanˈtin brɨnˈkuʃʲ] ou 'braencush') est un sculpteur roumain né en 1876 et mort en 1957 dont j'ai eu l'occasion de découvrir l'art en école primaire, à la reconstitution de son atelier près du Centre Pompidou à Paris, j'avais même pu à l'époque tailler moi même du marbre.

 

image

Constantin Brancusi

 

Brancusi a eu une formation de sculpteur à l'école des Beaux-Arts de Bucarest, et son talent s'est rapidement manifesté. Il est ensuite arrivé à Paris et a rejoint l'atelier d'Auguste Rodin. Après un mois, il a dit "il ne pousse rien à l'ombre des grands arbres", signifiant qu'il devait se mettre à son compte pour pouvoir développer son art sans être influencé par des artistes célèbres.

 

Son oeuvre la plus célèbre est 'La Muse endormie' réalisée en marbre en 1908, puis en bronze en 1910. L'artiste utilise souvent ces deux matériaux puisqu'ils communiquent le mieux les idées qu'il veut faire passer. Le marbre poli ressemble à une belle peau, il donne envie d'être caressé. Quant au bronze, le sculpteur trouve que ce matériau donne une très grande netteté à la définition de la forme de la pièce. L'oeuvre s'inscrit dans un environnement, et comme un miroir, le bronze doit même refléter les mouvements des spectateurs. Brancusi veut que les matériaux donnent le meilleur d'eux mêmes. Il utilise aussi le bois, il s'agit presque d'une matière vivante dont les fissures font penser aux rides d'un visage.

 

image

La Muse endormie

 

Brancusi favorise les formes ovales et les têtes de manière générale. Pour lui, la forme extérieure d'une oeuvre doit révéler sa force intérieure, comme le cerveau pour le cas de la tête, ou le poussin dans le cas de l'oeuf.

 

Une autre sculpture représentative de son art est "Mademoiselle Pogany" qu'il a réalisé en 3 versions différentes, la Muse fait partie d'un des thèmes principaux de l'artiste.

 

image

image

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

      Mademoiselle Pogany en marbre                                               .. et en bronze

 

 

 

Brancusi donne une certaine importance au socle utilisé pour chacune de ses sculptures. Au départ, il trouvait que le socle était une parenthèse inutile qui n'apportait rien à l'oeuvre puisqu'il détachait celle ci de son environnement, mais poser une sculpture à même le sol pose problème puisqu'on ne se rend pas toujours compte qu'il s'agit d'une sculpture. C'est pourquoi Brancusi a décidé qu'il fallait que le socle fasse partie intégrante de l'oeuvre.

 

Par exemple, pour 'Le Commencement du monde', l'oeuvre pourrait se résumer à première vue par un oeuf en bronze, mais si on prend en compte son socle, on se rend compte qu'il représente une grande partie de l'oeuvre.
On peut aussi citer 'L'Oiselet' et 'Le Nouveau-né' qui sont de même type.

 

image

Le Commencement du monde

 

Brancusi s'attache beaucoup à la symétrie. En effet, un certain nombre de ses oeuvres sont symétriques, il s'agit pour lui d'imposer une idée ou une conception. Lorsqu'un plan est fortement symétrique, cela signifie qu'il y a une idée bien arrêtée.

 

L'utilisation de la symétrie permet d'atteindre un autre principe fondamental de son oeuvre : la simplicité. Pour Brancusi, la symétrie permet de se concentrer sur des formes simples, pour pouvoir communiquer de manière plus efficace, plus convaincante, et plus distinguée. Eliminer les détails permet ainsi de se concentrer sur l'essentiel.

 

Ainsi, 'La Colonne sans fin' représente de manière simple et symétrique l'idée de l'infini, l'oeuvre donne une nouvelle dimension à l'idée de connexion entre la sculpture et son environnement.

 

image

La Colonne sans fin

 

Parmi ses autres oeuvres, on peut aussi remarquer 'La Porte du Baiser' réalisée en 1938 et qui est l'accomplissement du thème du Baiser. On retrouve également 'La Table du silence', dont le cercle peut symboliser le rapprochement et l'union.

 

image

image

 

                 La Porte du Baiser                                        La Table du silence

 

'La Table du silence', 'La Porte du Baiser', et 'La Colonne sans fin' font partie d'un triptyque réalisé à Târgu Jiu en Roumanie. Ces trois oeuvres constituent un ensemble monumental érigé à la mémoire des soldats morts durant la Première Guerre mondiale.

 

L'atelier de Brancusi est lui même considéré comme une oeuvre où l'emplacement de chacune de ses créations a son importance pour former un tout. L'environnement constitué par l'atelier est comme toujours décisif pour les sculptures de Brancusi.

 

image

L'atelier de Brancusi

 

Brancusi est donc un célèbre sculpteur du début du XXème siècle et un acteur majeur de l'art contemporain.

 

Références :
'Brancusi' par Pontus Hulten, édition Flammarion 1995
'Brâncuşi' par Nicolae Săndulescu, Editura Meridiane 1965
http://www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-brancusi/ENS-brancusi.htm