CARNETS DESCARTES

Le théâtre musical du Viêt Nam : le cải lương

Hát Cải Lương

 

Le hát cải lương ( « Chant Réformé » ) ou cải lương ( « Réforme » ) dans sa version courte est un genre de musique traditionnelle vietnamien. C'est une forme d'opéra originaire du Viêt Nam du Sud, formée sur une base de folk venant du delta du Mékong et de musique de cérémonie.

Histoire

Le théâtre chanté, ou disons opéra, a toujours été une tradition au Viêt Nam. Parmi les plus connus et les plus anciens :

  • le hát tuồng (appelé aussi hát bội ou tuồng), importé au XIVe siècle de la Chine, est un théâtre classique mettant en scène de rois, des princesses ou autres personnages, reconnaissables par leurs maquillages et leurs costumes et dont les sujets viennent des histoires chinoises écrites par des lettrés sous l'égide des rois. 
  • le hát chèo, apparu au Xe siècle, est un théâtre populaire du nord du pays dont les histoires sont souvent des légendes populaires. Ce genre de théâtre est le plus souvent joué par des paysans semi-professionnels et met en scène des pièces satiriques.
  • le hát cải lương est tout d'abord apparu en XIIe siècle et traite des thèmes à la fois historiques et contemporains mais on considère que sa vraie forme n'est apparue qu'au XXe siècle, dans les années 1916-1918. Les thèmes abordés sont vraiment plus populaires allant de récitations de poèmes à des thèmes sociaux actuels. Les acteurs, qui sont aussi chanteurs, alternant entre chants et proses rythmées avec le dialogue.


Voici une scène d'une pièce de cải lương (n'oublions pas que c'est du théâtre aussi) où l'on peut entendre les premières minutes en chants.

 

 

Le hát cải lương est aujourd'hui encore bien implanté au Viêt Nam, entre les pièces dites « classiques » que toute la population connaît l'histoire, et les nouvelles chansons qui mélangent le style moderne et les chants cérémonieux du cải lương.

Voici, pour illustrer, une chanson chantée par Lệ Thủy, une grande actrice/chanteuse de cải lương, et intitulée Mẹ tôi (« Ma mère (à moi) »). La chanson commence avec une musique populaire, récente, avec la présence d'une flûte et d'une sorte de tambourine où Lệ Thủy chante avec mélodie et une voix suave. A 1:30, la musique s'arrête et la chanteuse entame une prose en cải lương qu'on distingue avec le rythme des intonations de sa voix plus pincée et ainsi que les instruments utilisés.

 


Instruments

Le hát cải lương est accompagné par des instruments de chant excellent dans le lyrisme, avec un vibrato plus intense que dans les autres théâtres et qui rend la suavité de l'accent du Sud.

Les pièces dites « classiques » sont accompagnées d'un orchestre de professionnels alors que les nouvelles chansons sont plutôt accompagnées par un nhạc tài tử, c'est-à-dire un groupe d'« amateurs » des quartiers du Sud.

Parmi les instruments les plus utilisés:

  • le đàn tranh est une cithare vietnamienne composée d'un corps en bois avec seize cordes maintenues par un pont de la forme d'un V inversé. Il se joue avec une pincette / gratte de la forme d'une bague que l'ont met aux doigts pour pincer et gratter les cordes. Il est, apparemment, appelé en France par cithare à 16 cordes.
image
  • le đàn nhị est un instrument à cordes, plus précisément à deux cordes, qui offre pourtant des variations de tons aussi fortes qu'un violon. Il se manie de la même manière, en frottant la tige contre les cordes. Il est appelé en France vièle à deux cordes.
image
  • le đàn nguyệt est une sorte de guitare à deux cordes qui se pratique comme une guitare mais dont les cordes sont pincées et non grattées. Il est appelé en France Luth-lune.
image
  • le đàn bầu est un instrument très unique puisqu'il est composé d'une seule corde (!) mais permet de varier entre 3 octaves ! Il est composé d'une trapèze en bois de 110cm, d'un bec fait en bambou ou en corne de buffle, d'une gourde pour aider la caisse à résonnance à amplifier le son et d'une corde de 0,30 à 0,40mm.

image

 

Avis personnel 

Etant originaire du Viêt Nam, j'ai entendu pas mal de représentations de ce genre musical dans mon enfance, avec mes parents. Néanmoins, je n'ai jamais vraiment apprécié le côté rugueux, cassant des proses et des voix. Toutefois, cela reste une figure emblématique de mon pays et nul ne peut passer à côté quand il découvre le Viêt Nam dans toutes ses coutures.

Il est aussi impressionnant de voir que ce genre est resté bien implanté dans la culture. Même maintenant, lors des rassemblements de spectacles musicaux vietnamiens (notamment aux Etats-Unis et au Viêt Nam), il y a toujours autant de spectateurs qui apprécient l'écoute d'un cải lương.

 

Sources pour les intéressés

Page Wikipédia (en vietnamien)

Les instruments traditionnels

Encore des instruments 

Le théâtre vietnamien